top of page
  • Markus

✅ Les 5 conseils de Markus pour réussir sa Mini Transat ⛵️

Dernière mise à jour : 14 déc. 2022

Si le fait de se présenter sur la ligne de départ d'une couse au large est déjà une victoire en soi, participer à la Mini Transat 650 est souvent l'aboutissement de plusieurs années de travail, de doutes, de remises en question et de sacrifices personnels (et parfois même professionnels).


C'est un rêve, une vision, c'est projet, une équipe, c'est une entreprise.

Nous avons donc demandé à Markus de nous donner ses 5 conseils pour bien réussir son projet de Mini Transat:


1 - Transformer son rêve en un projet clair et original

Il est crucial de définir la vision, les objectifs et les valeurs que le projet va porter. La première question à se poser est la suivante: "Pourquoi est-ce que je veux faire la Mini Transat?" Est-ce un objectif sportif? Lancer une carrière dans la course au large? Vivre une aventure hors-norme?

La réponse va avoir une influence directe sur le choix du bateau, le temps passé sur l'eau, le budget alloué au projet ainsi que le centre d'entrainement que l'on choisira.


Trop de skippers abandonnent en cours de route, la frustration s'accumulant alors que la vision du projet n'est pas assez clairement identifiée.


2 - Créer une structure légale autour du projet

Lancer un projet de Mini c'est également se lancer dans la grande aventure de l'auto-entreprenariat. Il faut être prêt à créer une société ou une association qui encadre juridiquement le projet. Cela donne une structure et de la crédibilité envers les partenaires, clients et fournisseurs.


3 - Bien s'entourer

Le dicton « Si tu veux aller vite, marche seul, mais si tu veux aller loin, marchons ensemble » s'applique tout particulièrement au monde de la Mini.


Un tel projet ne se prépare pas seul. Etre bien entouré et bien conseillé est la clé de la réussite.

Avoir un parrain (dans notre cas le skipper suisse Alan Roura) qui partage son expérience et les précieux conseils qu'il peut donner n'a pas de prix.


Un responsable de la communication pour partager les valeurs du projet au plus grand nombre, une conseillère en nutrition, un coach physique, un coach mental, des préparateurs pour le bateau, etc.. il est tellement important de pouvoir compter sur toutes ces personnes pour arriver au bout de cette magnifique aventure.


Nous partons en solitaire traverser l'Océan, mais nous emportons les espoirs de toute une équipe.


4 - Rechercher des partenaires qui partagent les mêmes valeurs

Le projet Mini de Markus coûte environ 200'000€ et il est impératif de trouver du soutien auprès de sociétés qui partagent le même rêve, les mêmes ambitions et qui se passionnent pour le projet.

Ce sont souvent des coups de coeur.

Aujourd'hui 40% du budget est couvert et nous tenons à remercier de tout coeur tous les partenaires déjà engagés!


5 - Toujours garder l'objectif en tête

Ne pas se détourner des ses valeurs, ni de son objectif.

Malgré cela il faut tout de même rester flexible, s'adapter aux contraintes imprévues (en course, des imprévus il y en a tous les jours!) et saisir les opportunités.

Durant toute la durée du projet, nous côtoyons les grands marins actuels ainsi que ceux de demain.. les partages sont riches et nous avons tellement de choses à apprendre de leur part!


Vous l'aurez certainement compris, ce projet sera certainement l'un des grands projets dans la vie Markus.


Si les concurrents de la Transat sont des adversaires sur l'eau, c'est avant tout une famille soudée prête à d'aider durant les phases difficiles de cette aventure!


#lasuissealassautdelatlantique


Partenaires engagés: Aloha Sailing | Léguriviera Groupe | Ofatec SA | Sonotime | Autonova Payerne SA | Fit Market CH | Voile Evasion | Quality Works | Régie Duboux SA | Groupe Orllati SA | RubixComm sàrl | Phonelook Passion-voile soutien Zoé4life, association qui lutte contre le cancer des enfants

#minitransat2023 #courseaularge #skipper #sail #sailing #offshoresailing #navigation

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page